Service psychologique: Un outil au service de la personne traumatisée

Imprimer

L’une des particularités du trauma est qu’il peut s’inscrire durablement dans le psychisme d’un individu et avoir des effets à court, moyen et long terme sur son vécu quotidien ; ce qui peut avoir des conséquences sur le plan relationnel, affectif, émotionnel, spirituel, etc. d’où la raison d’être de ce service qui assure un soutien psychologique aux victimes de trauma et à leur entourage.

Plusieurs activités y sont menées, parmi lesquelles les thérapies individuelles, les thérapies de groupe, les rites de guérisons,  les psychoéducations individuelles et collectives ; Le but étant de booster le processus de résilience de l’individu afin qu’il puisse se remettre de son traumatisme et retrouver un certain équilibre psychosocial contribuant à son bien-être.

Le Service Psychologique existe depuis la création du Trauma Centre Cameroun (TCC) en 1997. Depuis 2010, 2 psychologues y sont affectés à temps plein et un psychologue superviseur à temps partiel. Sa principale mission est de contribuer à l’amélioration de la santé mentale des clients du TCC : homme, femme, adolescent et enfant, réfugié(e)s et national(e) victime de violence et torture. Il Contribue aussi à la formation et au renforcement des capacités du personnel de la santé mentale, étudiants, bénévoles, etc. Le Service Psychologique assure aussi la bonne santé mentale de tout le personnel du centre face au traumatisme secondaire et burn-out et sensibilise le public en général et les pouvoirs publics en particulier sur les conséquences dévastatrices de la torture et de la violence sur les victimes.

LES BENEFICIAIRES

  • Tout client du TCC chez qui est diagnostiqué au moins un troubles psychologique ; troubles de stress post traumatique, dépression, anxiété, stress aigu, douleurs psychosomatique
  • Des victimes qui ne présentent aucun trouble psychologique.

LES ACTIVITES

Thérapies individuelles

C’est une forme d’intervention qui se fait uniquement entre la victime et le thérapeute. Plusieurs séances sont organisées dans le but de soulager la victime de ses souffrances et de la guérir des troubles diagnostiqués. Elles se déroulent au TCC dans les locaux du Service Psychologique. Elles sont précédées par une évaluation psychologique à l’aide du Hopskins Symptoms Check List-25.

Cet outil d’évaluation permet de diagnostiquer les troubles suivants: Troubles de Stress Post-traumatique; Dépression et Anxiété. Les techniques utilisées sont celles de l’approche Cognitivo-Comportementale. Ceux-ci vont du counselling au socratique questionning ainsi qu’à la thérapie autobiographique et l’exercice de ligné de vie.

Toutes ces techniques servent à soulager la victime de ses souffrances et à la désensibiliser au traumatisme vécu et de permettre une bonne intégration de l’évènement dans son esprit.

À la fin du traitement une évaluation est faite pour apprécier le rétablissement de la victime.

Thérapie de groupe

C’est une psychothérapie faite avec plusieurs victimes à la fois,  sélectionnées pendant les thérapies individuelles. Des groupes homogènes de 12 personnes sont composés. Les critères d’homogénéité varient selon le genre, le traumatisme vécu, la nationalité, etc.

Les séances ont lieu au dans les locaux du Service Psychologique du TCC. Elles prennent les formes d’expression orales (récit), d’expression plastique, musicale et écriture. 8 sessions sont organisées avec le même programme autour des thèmes aussi variés que: « les effets à long terme du traumatisme »; « deuil et processus de guérison »; « rebâtir les relations humaines »; « vivre dans une nouvelle culture »; …

La valeur ajoutée qu’a cette activité  c’est l’influence positive qu’ont les uns sur les autres dans le groupe, leur permettant ainsi de renforcer leurs ressources et par conséquent le niveau de résilience psychologique.

Thérapie de famille

Cette psychothérapie dont bénéficient les membres d’une famille leur permet de rétablir le dysfonctionnement familial causé par le traumatisme vécu. Elle se déroule dans nos locaux et aux domiciles des victimes.

Psychoéducation collective

Cette activités prend en compte un plus grand nombre de personnes, pouvant aller jusqu’à 50. Ce sont des moments d’échanges sur le traumatisme : les causes et conséquences; les troubles associés ainsi que les moyens de les surmonter. Toute victime ayant vécu un évènement traumatique indépendant d’un diagnostic de troubles psychologiques y participe. Les victimes parviennent donc, au bout de trois séances, à normaliser ce qu’elles vivent et savent aussi quoi faire afin de guérir des troubles qu’elles ont.

Rites de guérison

C’est une autre activité de groupe organisée au bénéfice des victimes réfugiées qui ont besoin de pratiquer certains rituels liés au travail de deuil. Ces victimes sont regroupées en fonction du rituel à pratiquer et des personnes ressources prises au sein de leur communauté les conduisent dans ce travail. Ces activités prennent des formes différentes: des danses, des rites de purification… La victime se libère ainsi du sentiment de culpabilité lié à la non pratique du rituel. Ceci lui permet de renforcer ses ressources et de mieux faire face au traumatisme vécu.

 

 

**/