La Direction

Imprimer

Trauma Centre Cameroun est animée par un Conseil d'Administration composé des activistes de droits humains, de professionnels du Développement Organisationnel (DO), de journaliste et de pasteurs. Sa vision est de devenir à l’horizon 2025 au niveau national et en Afrique Centrale un centre de reference pour la réhabilitation des victimes de violence et de torture. Le Conseil de d'Administration a tous les pouvoirs de direction et de gestion excepté ceux dévolus à l'Assemblée Générale. Il délègue une partie de ses pouvoirs au Directeur Exécutif pour la gestion quotidienne courante des activités. Ce rôle est assuré par M. Peter Kum Che, Directeur Exécutif, chargé de la mise en application des directives du Conseil d'Administration à qui il rend compte.

En plus de la représentation du Trauma Centre Cameroun auprès des instances diverses, l'administrateur du Trauma Centre Cameroun a sous sa responsabilité la coordination des activités des services techniques et des projets. Dans cette logique, elle emploie plusieurs stratégies parmi lesquelles: 

  • le plaidoyer,
  • la formation,
  • l'analyse statistique des données,
  • l'encadrement des personnes prises en charge,
  • l'appui à l'installation des personnes prises en charge,
  • le suivi de la santé des personnes prises en charge,
  • l'entretien du partenariat,
  • etc.

Sont rattachés au Directeur Exécutif les services de comptabilité, de communication, et de contrôle, suivi-évaluation et statistiques. Le Directeur Exécutif coordonne les activités des différents services techniques, les relations avec les partenaires et les autorités, les relations publiques et l’administration générale du projet.

Le Directeur Exécutif ne s'occupe pas que des projets et programmes; il coordonne aussi la gestion des ressources humaines ainsi que les rapports avec les partenaires locaux et extérieurs. Ceci a pour effet que l’exécution des projets de Trauma Centre Cameroun attire et contribue à la formation de nombreux étudiants et professionnels intéressés par la réhabilitation des victimes de la violence et de la torture. Des stagiaires en provenance de plusieurs institutions universitaires ont donc été reçus :

  • Université Catholique d’Afrique Centrale
  • Université de Buea au Cameroun
  • Université de Yaoundé I au Cameroun
  • université Catholique de Louvain en Belgique
  • Trauma Centre Cape Town en Afrique du Sud

Aussi, l'action partenariale a permis au personnel de Trauma Centre Cameroun et aux membres du Conseil de Gestion de prendre part à plusieurs sessions de formation en Allemagne, Afrique du Sud, Sénégal, Irlande, etc., développant ainsi une expertise de qualité dans les domaines de la formation civique, sociale et de la réhabilitation des personnes vulnérables. Ainsi, de nos jours, une équipe de 10 employés permanents, un réseau de consultants et une dizaine de bénévoles assurent les services de soins directs aux victimes. 

Affichages : 108
**/